Rally Spirit
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rally Spirit

Le Forum Moto des rallyes routiers et courses sur route
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


"Rally Spirit évolue en Rally Spirit Road Rider pour son Dixiéme anniversaire dans un premier temps sous la forme d'un groupe mais depuis aujourd'hui sous la forme d'un Portail où ,il est possible d'archiver les publications par l'équipe d'admnistration .Vous avez rien à faire par contre vous retrouverez plus facilement les posts classifiés par Rubrique .Bienvenue donc à tous sur ce Portail géant ,et qui va féter en Fanfare le Dixiéme Anniversaire de Rally Spirit par de nouvelles contributions et dotations exceptionnelles sur le CFFR 2020 .Un programme de pilote support sera mis en place et probablement un challenge, à voir avec les instances fédérales .Vous pouvez donc dorénavant poster sur ce portail géant sur face book Groupe Rally Spirit Road Rider .A trés vite sur le CFRR et les épreuves exotiques ,je reprend de ce fait mon slogan historique "Au plaisir on Road " "
-24%
Le deal à ne pas rater :
Note d’Espresso – Oro di Napoli Lot 48 capsules compatibles ...
6.62 € 8.67 €
Voir le deal

 

 Les Volcans 2016

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Flo44
Experimenté
Experimenté
Flo44

Messages : 915
Date d'inscription : 21/01/2014
Localisation : 42

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeLun 29 Aoû - 21:09

content de t'avoir rencontré, on attend ton mail! (27 cette fois ci) Flo
Revenir en haut Aller en bas
marcello69000
Membre trés actif
Membre trés actif
marcello69000

Messages : 117
Date d'inscription : 15/10/2015
Localisation : entre Lyon et Saint Etienne

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeLun 29 Aoû - 21:10

lalain54 a écrit:
...J'espère vraiment que Maxime pourra bientôt remonter sur sa moto habituelle...

et pouvoir ............travailler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeLun 29 Aoû - 21:25

Merci d'avance....;-)
Revenir en haut Aller en bas
landry
Membre trés actif
Membre trés actif


Messages : 119
Date d'inscription : 15/05/2011

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeLun 29 Aoû - 22:15

Pour les résultats complets, on les mettra en ligne sur le site... un peu de patience, c'est éparpillé un peu partout et on a pas beaucoup dormi depuis Smile

Pour ma part, bien content que le duke ait tenu tout le rallye, et la nuit était toujours aussi bonne!!
Revenir en haut Aller en bas
ben1807
Membre Actif
Membre Actif


Messages : 31
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 46
Localisation : Seine et Marne

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeLun 29 Aoû - 23:34

Bon bah j'y vais de ma bafouille aussi.

1er rallye. Pas de surprises. Sauf une, de taille, tout s'est passé super bien. Mais tout. Des fois y'a un loupé, mais pas là.
Une parenthèse bien agréable en cette fin d'été qui me rapproche, et je ne dois pas être le seul, du retour vers la vie de tous les jours.
Sans blague, ça fait 09 mois que je me suis décidé à participer à un rallye. La faute, entres autres, aux comptes rendus divers et variés qu'on peut trouver sur le net (Les blogs tenus par Manu Gonzalez, Marcus Troussard et sans doute d'autres que j'oublie de citer), à ce forum ainsi qu'à à Youtube (et à Mr Cochet et ses vidéos, fort pour donner envie ...).

Du coup, ça a fait de moi un des bleus du rallye.
Malgré un permis obtenu en 98, j'étais vierge de toute relation sportive avec la moto en dehors de quelques tours à Carole.
Et c'est vachement drôle de s'apercevoir qu'on roule comme une brêle après ce temps.

Néanmoins objectif atteint : La FZ6 semble être fiable, de même que le bricolage nécessaire à l'éclairage/dérouleur/compteur km. et finalement, je suis rentré fatigué mais content vers 1H du mat.

Pour le classement, y'a pas à chercher : une erreur dans la boucle sud m'a donné 7 min de retard. Dommage, mais au moins j'aurais compris dès le 1er rallye l'adage suivant : "Le rallye se gagne en spéciale, mais il se perd dans le routier". Et bien entendu, la deuxième partie de l'adage me concerne plus
Notre arrivée le vendredi 16h n'a pas arrangé les choses concernant la découverte du parcours.

De nombreux réglages seront nécessaires à l'avenir. Pour exemple, j'ai branché l'éclairage du roadbook avec les feux additionnels...Pas très pratique pourrait-on dire. Mais bon, c'est du détail.

Le plus compliqué, c'est de rentrer à la maison en se demandant comment faire mieux,quand, à quel rallye etc...
Parce que la question ne semble même pas se poser, mais on est pas seuls des fois. Et du coup faut le vendre au foyer...

Et ça, c'est de la faute à tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la tenue de ce rallye. Merci à eux, organisateurs et bénévoles.

Alors je vais pas mentir, j'ai eu un peu de mal à gérer le dérouleur manuel, le compteur vélo, le calcul mental à cause de mes mesures foireuses, et n'ai pas eu le temps de regarder le paysage (question de timing..) mais putain, quel pied.
ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un aussi jouissif coup de moto.

Voilà, c'est pas un CR, c'est juste un ressenti après un WE vachement bien.
Le bonjour particulier à Medhingue "Iannone", voisin de camping, et à ses potes. Balaise la motivation pour finir après tes deux gamelles.  

A un de ces jours et bon rétablissement aux blessés.
Revenir en haut Aller en bas
manugonzo63
Membre trés actif
Membre trés actif
manugonzo63

Messages : 67
Date d'inscription : 23/10/2015
Localisation : Clermont-Ferrand

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeLun 29 Aoû - 23:38

Quel honneur tu me fait Ben ! Content qu'en partie mes comptes rendus t'aient donné envie !!!
Dommage qu'on ne se soit pas croisé pour discuter un peu !
On se croise bientôt j'espère ! Et sur un rallye surtout !
Ça me fait vachement plaisir, en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://rr-manug.jimdo.com
Mehdingue
Membre Actif
Membre Actif
Mehdingue

Messages : 15
Date d'inscription : 15/08/2016
Localisation : Lugdunum

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Aoû - 11:37

Merci pour ton aide et ta sympathie, Ben.
Revenir en haut Aller en bas
ttroncs
Membre trés actif
Membre trés actif
ttroncs

Messages : 104
Date d'inscription : 12/10/2015

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Aoû - 12:46

Je ne sais pas bien si ce CR est à la bonne place, aux modos de faire le nécessaire et mes excuses si ce n'était pas le cas.



------------------

T'EN VEUX DU RALLYE ROUTIER ?


Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe est assez simple :
- un parcours routier sur routes ouvertes où tu dois respecter le code de la route ...ou ne pas te faire prendre, en respectant une moyenne horaire (-0 km/h pour cette édition), le tout contrôlé par des points de contrôle horaire, appelés CH (ici en entrée et sortie de chaque spéciale). Tu dois pointer à l'heure indiquée sur ton carton de pointage ou feuille de route, si tu pointes en avance ou en retard paf! tu prends des pénalités horaires qui dégradent ton classement.
- une ou plusieurs spéciales, sur des routillous aussi larges que ta moto est longue, et au bitume aussi lisse qu'une peau de lépreux ayant chopé la syphilis agrémentée de gravillons. La route est fermée rien que pour toi, Jacky-des-Bois avec son C15 Diesel, le Border Colley à la place du passager et le mouton derrière ne viendra pas en face tu peux mettre du gaz. Et du gros! Enfin ... celui que tu auras les couilles de mettre. Pour ça, n'oublie jamais que Dame Nature est chez elle et qu'elle fait pousser la mousse et les lichens au milieu de la chaussée si elle en a envie et où elle veut en plus, qu'elle place des arbres insidieusement aux endroits rêvés pour te boucher la vue en sortie de courbe et qu'elle dit au soleil de jouer avec les feuilles des arbres pour mâtiner le parcours de clair/obscur t'empêchant de voir le relief correctement.

L'envie d'en faire est née depuis assez longtemps, car même si j'aime le tourisme, la piste, le tout-terrain, etc ... rien n'est meilleur pour moi que d'arsouiller sur route. La lecture de quelques expériences passées de gars du DCF en rallye comme celles de pascal CITRAIN ou d'Etienne GODART, mais aussi la lecture plus récente de quelques blogs sur le sujet a fini de me décider.
Y'a des choses comme ça que l'on sent faites pour soi.

Et pour ça il faut se préparer :
- toi : tu n'auras pas oublié de faire toutes les semaines pendant l'année précédent l'épreuve, 340 km de natation, 35.0000 de vélo et 7.455 de course à pied. Bon ... c'est pas du tout utile mais de faire du sport à ta portée te permet de tenir sur la durée sans fatigue excessive et donc de conserver ta concentration ce qui est très utile pour ne pas se gaufrer et rester lucide quant aux pièges éventuels du roadbook et ceux bien plus évidents de la route.
- ta machine : la meilleure c'est celle que tu connais bien, avec laquelle tu aimes rouler et avec laquelle tu voudras bien partager ce moment. Tu prendras bien celle qui te conviendras, pour moi ce fût ma fidèle 750SS de 1993 avec ses 70.000 km au compteur ... et ses bracelets et ses suspensions en bois ... preuve irréfutable de mon amour pour la marque Bolonaise et de ma perception mentale du réel passablement distordue, mais ça fait longtemps que je le sais et ne souhaite surtout pas me soigner. A ce destrier de ton coeur, tu y ajouteras quand même une paire de feux d'ambiance -ou "flood" ou "anti-brouillard" histoire de voir ton environnement relativement immédiat- et des Longue Portée -Xénon de préférence pour leur grande profondeur de champ- histoire de bien voir à l'avance sur quelle bestiole sauvage tu vas rouler ou tu vas t'emplafonner la nuit. Rigole pas, j'ai dû croiser au moins 5 chats la nuit, bestioles que j'adore sur mon canapé mais bien moins la nuit en rallye. Petit rappel si tu es un pilote moyen comme moi, ne te concentre pas sur la préparation via des pièces moteur "SaRace" ou "Sawashié" mais investit plutôt dans une bonne préparation de suspensions, tu y gagnera lar-ge-ment. Je lui ai aussi allongé chaque demi-guidon de 35 mm pour avoir plus de bras de levier, remonté et écarté au maximum les bracelets pour être le plus confortable possible, fabriqué moultes papattes pour fixer le lecteur de roadbook et le tripmaster sans modifier la machine et pouvoir revenir àç l'origine sans dommages et enfin installé les feux additionnels sur un circuit séparé avec fusibles, relais et commandes indépendants.
Avec tout çà, le commodo gauche ressemble à celui d'une GoldWing tellement il ya de boutons et le tableau de bord est celui d'un Airbus avec autant d'informations à lire.
- le fourgon : pour ma part j'avais un 9 places Boxer de 1996 à qui j'ai découpé les banquettes à grands coups de disqueuse 3 jours avant l'épreuve afin de pouvoir transporter 5 personnes et 2 motos.
- l'équipe autour : prendre une femme aimante et toute acquise à ta cause (à en croire la mienne l'année prochaine je vais être au minimum Champion du Monde du Limousin en catégorie "moto rouge à bracelets") ainsi qu'une bande de potes que tu aimes et qui te le rend bien.

On est donc parti Mercredi matin avec le fourgon chargé de deux motos et de la caravane derrière, et autant te dire que pour faire les 170 km séparant la maison de Gelles il nous aura bien fallu 3 heures. A ce rythme tu prends la vie du côté cool, sauf quand tu t'arrêtes faire le plein et que tu vois que l'un des bidons d'huile de friture usagée que tu utilises en partie comme carburant c'est ouvert et que deux à trois litres ont coulé dans le fourgon bien rempli de ton équipement. Serre les dents, ferme ta bouche et avance car tu as un rallye à faire.
L'installation du camp de base est importante pour se sentir bien pendant quatre jours et être efficace pendant l'épreuve. On a bougé la caravane plusieurs fois pour trouver la bonne place en fonction du sens du déplacement du soleil, pour garer les 4 à 5 véhicules, pour placer le barnum/salle de resto central et pour positionner les 4 motos engagées au nom du Ducati Club de France : Hervé n°11 sur sa 800 Scrambler (non ça ne roule pas qu'aux mains de bobo parigots), Samuel n°15 sur sa 900 Cagiva GranCanyon série spéciale "Equipe de France 1998 (à lui seul il représente environ 50% de la production mondiale de ce modèle si esthétiquement réussi), Georges n°17 sur sa SS-944-ST2-4S-851 (tu l'auras bien compris, il s'est monté une machine avec ce qui traînait dans le garage) et moi-même n°13 avec ma 750 SS.
Ca papote, ça boit des coups, ça se chambre ... toute la petite bande représentante du DCFavance tranquille et décontractée vers l'épreuve.

Samedi matin c'est décontracté aussi, tout du moins en apparence, puisque même si personne n eveut prendre de risques il faut quand même aborder la chose sérieusement.
Quelques pipis/cacas de la peur plus tard, on se retrouve au départ. Il est 11h00, il doit bien déjà faire 30°C.

Boucle Nord, première spéciale que j'aborde comme une grosse merdasse car je pensais que le raccordement en épingle entre la première partie merdique et la seconde plus roulante était bien plus proche que ça. Conclusion, je me traîne la bite grave et je m'insulte moi-même à grands coups de "putain! putain! putain!" qui ont bien fait marrer les quelques spectateurs présents d'après ce que m'a dit mon fils Antoine.
Gauche, droit qui ouvre, ah non qui ferme, droit, droit, gauche qui ferme, ah non -et merde- il ouvre, ...elle est super courte cette spéciale ; à peine le temps de faire une goutte d'eau dans le premier gauche un peu serré que je suis déjà arrivé. Grrrrrrrrr !
Le routier ne pose pas de soucis, tant que tu suis bien les indications du roadbook tutti va bene ; le Touratech électrique acheté d'occasion va bien mais tu peux aussi en avoir un manuel et le tripmaster Striker de chez Trailtech venbdu par Sysline est riche d'informations et très simple à manipuler surtout avec la commande déportée au guidon.
La deuxième spéciale malgré son côté mono-trajectoire et sa mosuse au milieu est abordée sereinement un peu le couteau entre les dents, j'y ferai un temps de 2mn 27sec me plaçant environ 50ème sur 154. Quand je te dis que c'est pas la moto qui compte! Malgré tout, il va falloir que j'investisse dans une autre paire de balloches si je veux claquer des pendules.
Fin de la boucle Sud et retour au QG du cmaping pour 15 minutes d'assistance qui se transforment en vérité en 10 minutes car tu dois aller et revenir au départ et t'habiller/te déshabiller. Mais quelles 10 minutes de bonheur, je n'en reviens toujours pas de la condition de pilote d'usine que j'ai acquis d'un coup d'un seul! Fanny est au petit soins pour prendre mes gants et mon casque, nettoyer la visière, me filer une barre de céréales ou de pâte d'amandes, me passer la gourde neuve pleine de produit isotonique afin d'éviter les crampes (il fait bien 35°C maintenant), m'encourager, ... Antoine et Yaelle s'occupent du plein d'essence et du graissage de la chaîne, les potes sont là pour t'encourager et moi ... je suis le cul sur la chaise en train de manger et de boire. Top moumoutte!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La deuxième boucle de jour se fera sur le même ton, avec la fatigue liée à la chaleur et au temps passé sur la selle. Elle prendra fin à 18h30 ; calcule bien on est sur la selle depuis plus de 7 heures. Les deux spéciales sont abordées avec le couteau entre les dents puisque déjà connues, je ne connais pas les temps réalisés sur la Nord mais pour la Sud il est difficile de faire plus régulier que la première fois avec seulement 3/10ème de moins. Comme quoi, ce n'est pas forcément la hargne qui fait avancer, il faut plutôt chercher du côté de la concentration, de la décontraction relative et de l'application.
A l'arrivée de la partie jour, on prépare tout de suite la moto pour les deux boucles de nuit puis je vais me doucher (Raaaaah, j'ai failli me souiller tellement c'était bon), je mange mais pas trop pour ne pas avoir à trop digérer puis je tente de dormir un peu mais même si la fatigue me fait bailler sévère l'adrénaline emmagasinée m'en empêche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu sais quoi ? Il est déjà 21h30, il faut que tu repartes pour les 2 boucles de nuit.
Là c'est un peu différent, la première demi-boucle est abordée plus tranquillement puisqu'étant la première de nuit mais on s'y fait vite. La preuve en est que je pointerai à tous les CH de nuit comme à ceux de jour, c'est-à-dire avec 2 à 5 minutes d'avance sans forcer. L'habitude d'enquiller de la borne, même la nuit, sans doute, qui fait que je roule aussi vite de nuit que de jour.
En raison de mon éclairage de seconde zone pas tellement adapté je prends les spéciales un peu sur la retenue, preuve en est les 2mn 42sec puis les 2mn 47sec réalisés sur la Sud, soit 15 et 20 secondes de plus que de jour.
Je n'ai pas suffisamment bien mémorisé le parcours de chaque spéciale, je navigue donc à vue. j'imagine que c'est un droit serré et paf c'est un gauche qui ouvre, un gauche ? non un droit, une courteligne droite ? non une longue ... bref, je fais ce que je peux.
Les feux d'ambiance fabriqués maison à partir d'ampoules Leds Philips sont nickels par contre les longue portée ne sont pas assez puissants et le faisceau n'est pas assez larges même s'ils me permettent quand même de compléter le faisceau d'origine bien pauvre en efficacité.

Il est environ 03h30 je suis content d'arriver, d'avoir vécu mon premier rallye superbement organisé, comme les autres de m'être enquillé 560 km de routillous entrecoupés de 8 spéciales en 13 heures de selle, d'avoir fait du sport régulièrement pendant l'année pour en profiter jusqu'au bout.
Et encore, il faisait beau. Imagine la même chose quand il fait froid et qu'il flotte.
Tu veux en avoir pour ton argent en heures de roulage ? Viens en rallye !

Et comme pour toute soirée de remise des Césars, il faut remercier les organisateurs bénévoles d'avoir eu la motivation de remettre le couvert pour la 9ème fois, aux bénévoles présents aux CH et spéciales que je n'ai pas oublié de remercier de vive voix à chacun de mes passages, aux instances administratives d'avoir eu le courage d'accepter une telle épreuve sur leurs terres dans un monde généralement gouverné par la sacro-sainte maxime "Pas de couilles, pas d'embrouilles", à la famille d'avoir vécu cette aventure pour les grands égoïstes que nous sommes et aux potes d'avoir parsemé ces moments de bonne humeur. Le lendemain ils me manquaient déjà.

Merci également à Morgan GOVIGNON, concurrent lui aussi (n° 133) et croisé sur le CH d'arrivée, d'écrire aussi joliment sur le sport moto et le rallye en particulier (à venir dans un prochain Moto Revue). Je le lui ai dit, il avait l'air un peu gêné de recevoir des compliments il est vrai naïfs mais bien sincères.

J'adore quand on doit bastonner, quand c'est dur et que ça dure, quand il faut lutter contre les éléments et surtout contre toi-même, alors pour 2017 c'est Rallye des Volcans again et peut-être d'autres.
Mais avec une machine plus adaptée sur base de 750 Mostro à réservoir de 749, grand guidon, éclairage Xénon, suspensions dignes de ce nom avec notamment un Ohlins derrière et ... des lunettes adaptées afin de ne pas positionner les miennes comme des demi-lunes de grand-père sur le bout du pif en spéciales de nuit.
--
Stéphane - Rallye des Volcans 2016 - n° 13





Les photos
- de MArcello69000 : les deux présentes dans ce post. Jolies, merci à lui !
- de Georges (numéro 17) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- de Patoche (possesseur du Side Choda/StreetFighter) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le site des organisateurs (documents, roadbooks, cartes, résultats, ...)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le blog sur lequel écrit Morgan GOVIGNON
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le site du DCF et son forum
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par ttroncs le Jeu 8 Sep - 8:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lino
Experimenté
Experimenté
Lino

Messages : 662
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 67
Localisation : Sud Isère

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Aoû - 16:52

Beaux CR qui donneront aux hésitants l'envie de se lancer, c'est sûr cheers
Revenir en haut Aller en bas
koukouteam202
Membre trés actif
Membre trés actif
koukouteam202

Messages : 110
Date d'inscription : 19/01/2012

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Aoû - 20:57

Quelqu'un aurait il pris , par le plus grand des hasards , en photo , les feuilles de résultats ?
Revenir en haut Aller en bas
Flo44
Experimenté
Experimenté
Flo44

Messages : 915
Date d'inscription : 21/01/2014
Localisation : 42

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Aoû - 21:23

ohhh et tes coupes on les a prise aussi???

oui j'en ai, sur tel portable, mais ça va pas tarder à etre en ligne je pense...

ttroncs, c'est quoi ça???????? on regarde à gauche en ES??

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
chevelu
Membre trés actif
Membre trés actif


Messages : 252
Date d'inscription : 21/02/2011

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Aoû - 21:41

ça va viendre, on est en réunion demain soir, on chope tous les fichiers, on les mets en ligne.. zen....
Revenir en haut Aller en bas
ttroncs
Membre trés actif
Membre trés actif
ttroncs

Messages : 104
Date d'inscription : 12/10/2015

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMer 31 Aoû - 8:56

Flo44 a écrit:

ttroncs, c'est quoi ça???????? on regarde à gauche en ES??

Smile
Non, ça c'est mon pote Georges et Hervé le pote en 800 Scrambler jaune à fait pareil au premier passage.   Hi hi hi !
Je m'étais mentalement préparé au truc en me disant "ne regarde pas à gauche, regarde tout droit et mets du gaz!"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Lino
Experimenté
Experimenté
Lino

Messages : 662
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 67
Localisation : Sud Isère

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMer 31 Aoû - 11:19

Si les n° et têtes qui sont à mes côtés sont intéressés, voici quelques photos en statique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
ttroncs
Membre trés actif
Membre trés actif
ttroncs

Messages : 104
Date d'inscription : 12/10/2015

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMer 31 Aoû - 12:45

"Un sport de gitans qui roulent comme des enculés".
Hi hi hi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
koukouteam202
Membre trés actif
Membre trés actif
koukouteam202

Messages : 110
Date d'inscription : 19/01/2012

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeMer 31 Aoû - 19:44

Flo44 a écrit:
ohhh et tes coupes on les a prise aussi???

oui j'en ai, sur tel portable, mais ça va pas tarder à etre en ligne je pense...

ttroncs, c'est quoi ça???????? on regarde à gauche en ES??

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous avons recuperé nos deux coupes avec Pat , on a roulé cool , ensemble pour une fois  ( travers de cochon et wheeling de partout quand meme ) .

En fait , on était venu pour rouler tous les  deux en liaison et se faire plaisir, donc les coupettes , on ne les attendais pas du tout .

On a ramené un bon paquet de concurrents sur la dernière boucle de nuit , je tirais la langue aussi , un bon rally .

Paraitrait que l'on finit 11 et 22 au scratch .

On a bien rigolé , sauf quand le débutant en deux temps s'est mis sur le toit , heureusement tous les amis ont géré son fiston . Meme qu'il aurait fatigué un  certain pilote du TT, au bout de 53 tours de camping , en vélo .

Une famille , le rally .
Revenir en haut Aller en bas
Mehdingue
Membre Actif
Membre Actif
Mehdingue

Messages : 15
Date d'inscription : 15/08/2016
Localisation : Lugdunum

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeJeu 1 Sep - 0:49

Salut la meute!

Ne sachant pas bien par où commencer, je vais respecter la chronologie approximative des évènements de ce riche WE auvergnat.

Au départ de Lyon, tôt vendredi matin, je suis dans un mélange de doute et de confiance. Essayant de ne rien oublier, je me décharge beaucoup sur ma team de choc pour, m'aider à gérer le chargement et toute la logistique. J'hésite à prendre les pièces de rechange, me disant que sans, je roulerai moins fort: l'assurance de ne pas me bourrer en somme... Finalement, on prend tout: leviers, radiateur, platines...

En route pour les Volcans!

Sur place, la logistique camping accomplie, nous nous penchons sur les derniers soins à prodiguer à l'enclume, en vue du CT d. Nous décidons de l'habiller intégralement pour récupérer les très légers suintements (malgré mes joints neufs partout!) dans le sabot, et que cela soit discret au CT.

CT ok, contrôle administratif ok, me voilà de retour au campement avec mes 3 numéros de course... sauf que je n'ai pas prévu de plaques numéros! Qu'à cela ne tienne, mes mécanos découpent proprement ma boîte de bottes (en carton épais) et fixent le tout (merci le n°xx pour la perçeuse!) sans risque d'arrachement avec le vent.
On poursuit les ajustements en nous occupant des feux additionnels et diverses babioles comme le collage du RB (merci Louis Cyril). Mes mécanos sont à fond et moi, un peu spectateur, je peste contre l'enclume et ses farces à répétition depuis 1 an, qui m'ont empêchées d'arriver plus tôt ici (15l d'essence dans l'huile à la veille du départ...) pour reconnaître le parcours.

Briefing 20h! Pfff! Il faudra attendre la fin de ce briefing (intéressant certes) et le casse croûte avant de partir reconnaître. Il est 22h, Ben et moi partons de nuit, en caisse, sur une boucle "nord". La navigation est difficile pour deux novices comme nous. Je n'ai qu'un trip partiel sur la moto, il en faudrait 2 pour bien faire. On galère un peu mais on y arrive. Il est l'heure de rentrer, il est très tard, tant pis pour la boucle "sud".

Nuit quasi blanche dans la mégane, debout, café, exercice physique pour se réveiller convenablement, recafé...

Départ de la première boucle, je file sur le nord. Je suis les indications de mon dérouleur de RB associées à mes souvenirs. Tout va bien mais je me fais passer sur le routier par de nombreux concurrents, merci au 31 qui m'a guidé sur une bonne partie. Je pointe dans les temps pour le CH d'avant spéciale. Sur le départ de la spéciale, un problème d'horloge non synchronisée nous fait attendre. Les pneus se refroidissent mais les pilotes ont déjà chaud car il est midi en ce jour de canicule. Les soucis d'horloge résolus, vient le moment de me présenter sur la ligne. Je fixe l'horloge, 10", j’enclenche la première, 5" je monte les gaz au dessus de 5000trs (ma moto tousse sous 3500trs...), 3, 2, 1, GAZ! Je râte ma seconde... tant pis, go!

Le début de spéciale est un déchet mais je fonce, j'arrive à la première épingle en 3 alors que je devais être en 1. Je rétrograde comme un porc sur l'angle, je jette tout à la corde que je manque lamentablement, je remets plein gaz pour les deux premiers virages qui ne sont que cassures, j'arrive trop fort dans le premier vrai virage rapide, je corrige du frein arrière, ça passe comme une merde, mais ça passe, je continue sur un rythme trop élevé, je freine mal et tard, bref, c'est sale mais ça passe comme ça jusqu'au bout. Verdict: 1'21"10 et 66ème / 148 au scratch de la spéciale ce qui me place 3ème classique. Je rentre dans les temps au village départ, sans avoir cette info. J'ai surtout l'impression d'avoir roulé comme une merde. J'ai voulu trop en faire, je suis passé comme un âne qui se traîne la b...

Retour sans histoire à Gelles (merci encore au 31!)

15 min avant le prochain départ: mes mécanos s'affairent sur la moto. Essence, huile, vérification des barbouillages gras (à la demande des commissaires d'arrivée qui ont détecté des fumées suspectes à l'arrivée, moteur bouillant) nettoyage de casque... je mange un peu, je bois beaucoup, je fume une clope et je me dépêche pour pointer à l'heure au départ. 15' c'est très court dans ces moments là!

Gaz sur la boucle sud. Je suis Flo44 qui m'a gentillement attendu. Le problème c'est qu'il soude déjà fort pour moi sur des routes (ou des chemins goudronnés) dans lesquels ma vieille chasse du gravier quasi non stop. Je drifte, je glisse, mais je suis. Flo44 est tout en décontraction et roule safe (il m'attend patiemment quoi  clown ), alors que me bats avec la route et pointe juste à l'heure, déjà bien attaqué par le routier, avant même d'entrer en spéciale  drunken .

Premier passage dans la spéciale du sud, ça commence bien, je me sens bien, mes premiers virages sont parfaits. Un long bout de droit, je tire à fond de trois (160 environ) je chope les freins fort et assez tôt du fait de ma pointe de vitesse: erreur! La mousse présente au centre de la chaussée (micro-route de bord de rivière d'altitude et en pleine forêt :Smile ) me fait perde l'avant, je reste droit, je guidonne à la reprise de grip, je bloque l'arrière pour essayer de remettre la moto sur sa ligne... trop tard! J'ai mangé l'herbe en faisant le tout droit et je m'éjecte volontairement pour ne pas m'exploser les burnes sur le réservoir quand la moto ira se planter dans le fossé. Cela me permet aussi d'éviter le gros sapin et de finir dans des feuillus beaucoup plus accueillants. J'ai voulu trop en faire, ce n'est pas mon style de pilotage que de planter les freins en entrée, je préfère arriver moins vite et conserver l'élan et la traj, chose que je ne sais pas faire après un gros plantage de freins... bref, bien fait pour ma pomme!  lol!

J'ai tapé la dorsale sur une pierre, je sens que j'ai mal, mais pas pire qu'une petite chute à VTT: vive le matériel de protection! Wink
Ma plus grosse peur est que mon enclume ne reparte pas. On tire le bouzin du fossé avec le commissaire présent sur place et intervenu immédiatement, mais impossible: trop de terre bloque la roue avant au niveau des disques et du garde boue. Je nettoie tout ça à la va-vite, on remet la chiotte sur ses roues, les commandes principales sont intactes! Pourvu qu'elle démarre! Et, non sans difficulté (merci la batterie neuve!), elle craque de nouveau. Je termine la spéciale au ralenti, dégoûté. Les guidons sont tordus, la roue avant sautille, les freins répondent mollement, la roue arrière glisse à gauche mais je décide de rentrer au village. J'erre sur le routier en me perdant, en m'arrêtant pour verser mes larmes et me ressaisis enfin. Je retrouve la route, coupe le moteur dans les nombreuses descentes car j'ai perdu une grosse part d'essence dans la chute et il ne me reste que le fond du fond de la réserve. Gelles est là, son camping, et ma team. J'ai la mine déconfite, le moral au plus bas, la frustration à son zénith. Je suis exécrable.

Mais c'est sans compter sur Ben, Lesstath et Lolomo qui, non seulement ont tout redressé et rafistolé, mais ont aussi su trouver les mots justes et réconfortants. Ils n'ont pas le temps de refixer le dérouleur de rb qui s'est fait la malle dans la gamelle, mais que j'ai ramenée dans ma combarde. Peu importe, je dois repartir sur la boucle nord que je crois connaître par cœur. J'ai perdu un feu addi' dans la gamelle, mais la moto est partante. Un poil pisseuse d'huile et de LDR mais partante. Mes mécanos nettoient tout et me mettent en garde. Remotivé comme jamais par les potes, je retrouve du courage et m'engage sur la sublissime boucle nord, en pointant avec plus de 15 min de retard au départ de Gelles. J'aime bien cette boucle. Je me fais plaisir sur le routier malgré le rythme très élevé à tenir depuis que ma roue avant est voilée et qu'elle tire à droite. Ma fourche claque sur les bosses et les trous, les freins sont un poil mieux mais pas top et ce pneu arrière est encore gras sur le bord gauche malgré mes gros angles pour tenter de l'essuyer.

Je pointe à temps, ouf! La spéciale est bloquée par une chute. L'attente est interminable en plein cagnard. Je trouve une rivière à deux pas dans laquelle je n'hésite pas à boire à grandeS gorgées. XX minutes plus tard, je m'élance dans la spéciale avec une seule envie: passer propre mais moins fort. Je sors de la spéciale en améliorant de deux secondes (1'19) par rapport au premier passage et, avec l'abandon de Max Mettra, me voilà placé en classique de la spéciale sans le savoir. Je retrouve un semblant de confiance pour repartir au sud, malgré mes forts doutes à ressortir de ce parcours ultra piègeux sur mes roues et dans les temps impartis. Je file en suivant le RB jusqu'à ce qu'un concurrent ne me rattrape. Je chope sa roue. Il se perd et moi avec! Je reprends mes instincts de navigateur et m'oriente dans la bonne direction. Le passage sous mon nez d'un autre concurrent passant à vive allure, m'indique que nous avons retrouvé le RB. Un autre, gentil memebre de l'organisation et pilote, plus mesuré sur les gaz passe et fais signe de le suivre: cool! Quelques bornes plus loin, dans un sous bois bordé d'un pâtûrage, me voilà accompagné de plusieurs gars. Nous sommes au cul de 50 ruminants de 600kg. Pas moyen de passer. On patiente, on s'impatiente, je chauffe, je surchauffe, j'ai peur de casser, ma t° moteur et corporelles sont dans le rouge... le trop plein de ldr pisse malgré mon ventilo en marche forcé. Les broutardes dans l'étable, nous bourrons un poil, pour pointer à l'heure ce qui est impossible avec cet imprévu. Dans le second virage après avoir lâché le troupeau, je glisse à gauche de l'arrière (pneus refroidis par l'allure lente + gras des fuites moteur), je redresse tout, ça passe et me gauffre à droite dans le virage qui s'enchaîne... en perdant l'avant! Celui qui me suivait et qui m'a évité de justesse  cheers  m'a indiqué une perte de l'avant sur une plaque de graviers que je n'ai ni vu ni entendu.

Bref, me voilà à limer le bitume du chemin de ferme, et à remplir ma botte de graviers et de pommes de pins. Un motard de la meute sauvage s'arrête gentillement (240 tdr?) et m'aide à relever le morceau. La moto a la pédale de freins en point d'interrogation, la plaque numéro a volé, ma roue n'est plus vraiment dans l'axe des guidons mais elle repart! Je pointe à la bourre, tant pis! Gaz dans la spéciale de merde  silent : rapide, glissante, remuante avec plein de cassures qui ne sont pas des virages mais bloquent la visibilité. Il faut y aller assez confiant pour rentrer fort à l'aveugle. Je ne suis pas confiant... Je fais un temps pourri qui me place loin, très loin! Mais je parviens à finir sur mes roues jusqu'à la fin de la spéciale. A l'arrivée de l'ES, les officiels me signalent de fortes fuites moteur et me demandent d'y remédier avant la nuit. Erixka (surnom de mon pétrolier 1000rx + erika = RXK!) s'est transformé en barbecue. Ses fumées de liquides tombant sur le collecteur me colmatent les naseaux jusqu'au plus profond des sinus. J'en ai la gerbe.

Je ne sais plus comment je rentre à Gelles, mais j'y arrive en me perdant car j'ai du mal avec les kilométrages imprécis du road book (sans doute mon compteur "d'époque" aux tolérances "olé-olé", et suivre les autres m'impose un rythme devenu trop risqué pour ma monture. Grrr! j'aurais vraiment dû reconnaître cette boucle avant la course! C'était la plus piégeuse avec ses déchets qui font office de routes
Revenir en haut Aller en bas
Mehdingue
Membre Actif
Membre Actif
Mehdingue

Messages : 15
Date d'inscription : 15/08/2016
Localisation : Lugdunum

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeJeu 1 Sep - 1:09

Fin de l'étape de jour: je suis dégoûté, effondré et apeuré à la simple idée de repartir, de surcroît de nuit, dans cette fameuse boucle sud. J'ai la trouille, la vraie. Celle qui te paralyse, qui te dit stop, et qui s’immisce en toi jusqu'à commander la douleur. J'avais mal partout à cet instant. Des douleurs vives: genou droit, cheville droite, hanche droite, épaule droite, poignet droit, cervicales... mais j'ai compris plus tard que c'était ma tête qui avait commandé ces douleurs. En réalité je n'avais rien! J'ai somatisé!

Le retard global pris par la boucle nord suite aux diverses chutes ont écourté la pause d'avant nuit. Cela m'aura évité de gamberger de trop, même si ça bouillonne dans tous les sens en moi.

Les copains me boostent comme jamais, alors que j'ai sorti toutes les excuses en plâtre et/ou de mauvaise foi de mon stock. Ben détecte la supercherie en simulant une gestuelle de joueur de pipeau et Tonton Reyrey ne dit rien ou marmonne en s'affairant sur la moto.

Très vite, malgré mes angoisses, la réalité s'impose à moi: il va falloir y aller garçon! Je ne veux pas les décevoir, je ne peux pas les lâcher, ils se sont affairer comme des furieux sur la moto et sur les soins au pilote, et pas seulement depuis la course. Je ne peux pas les planter là. Pas comme ça, pas là, pas maintenant. Il m'a semblé tout à coup évident que l'aventure ne pouvait pas finir sur un abandon. C'est pas le genre de la team. Je renfile mon matos, et, avec la seule ambition de finir ce rallye, je remonte sur la friteuse aux plaies pansées, en pleine nuit, mais en direction de la boucle que j'aime! Cap au nord!

Je pointe miraculeusement dans les temps et réalise une assez belle spéciale compte tenu des conditions extrême. Ma moto ratatouille désormais sous 5000trs (pointeaux hs), tousse quand je la penche sur son angle (même cause) et glisse presque en permanence du fait des graviers, des fissures... et de mon généreux barbouillage (même si mes mécanos ont tout dégraissé avant mon départ). Ca passe quand même en 1'33 puis 1'30 contre 1'21 et 1'19 le jour. Il y a moyen de faire 1000 fois mieux, mais quand tu sais que la sortie de route est quasi interdite (ravins) sur certains virages de cette spéciale, tu réfléchis à deux fois avant de souder avec une moto amochée.

Les passages vers le sud sont de véritables épreuves à chaque fois. Je me perdrai deux fois dans le routier du sud (et oui, encore... ), j'évite xx gamelles en rattrapant à l'arrache avec le pied et à grand coups de guidon, mais me voilà enfin pour cette toute dernière spéciale. J'ai fait le plus dur. Il ne reste qu'à finir la spéciale et rentrer au village. Ma moto et moi ressemblons au bal des éclopés mais, sans raison valable, je décide de gazer. J'ai été idiot. Je suis sorti de mon objectif (finir) pour souder avec une moto devenue vicieuse: fourche claquante, freins bof, roue voilée, guidons pas dans l'axe, etc. Ca passait c'était beau, sauf que c'est pas passé ;D

dernier virage à droite avant un long gauche, ça chasse du cul à droite, je redresse pour pencher sur le gauche qui s'enchaîne immédiatement et... coup de raquette! Trop de remise de gaz: High-side! :p "I belive I can fly!" Me voilà projeté sans savoir où (nuit noire) mais je finis retenu par le barbelé du champ voisin, tel un boxeur dans les cordes. La position est presque confortable. Je pense un instant à rester là, attendre qu'on vienne me chercher. Mais étant à deux virages de l'arrivée, deux concurrents sont déjà engagés dans la spéciale. J'ai peur, je ne vois rien et je suis sur l'extérieur d'un virage piège. Je décide, faute de meilleure idée, de me blottir en contrebas, en me disant que s'il se bourre au même endroit, il me passera par au-dessus. J'ai eu très peur au passage des deux motos. La spéciale est interrompue, on s'est mis à 5 en galérant pour sortir ma poubelle du trou. Mais on l'a sortie! Je disais aux officiels: aidez-moi, je dois rentrer à Gelles! J'ai pas le droit d'abandonner. Je peux pas... Une nouvelle fois, Erixka ou Highlander, je ne sais plus, survis ou revis, je ne sais pas non plus. J'hurle de joie dans la nuit noire calme, face à des officiles médusés et sans doute inquiets de mon état psychologique.

Je termine la spéciale au pas, mais je la termine. Je demande aux commissaires d'arrivée si je peux rentrer en coupant le RB pour retrouver le village départ, quitte à manger une pénalité (je ne suis plus à ça près ). Ils me répondent: "OK mais cool de chez cool car ta moto est devenue une sorte de truc, qui roule encore, mais on ne peut plus vraiment parler d'une moto..."

Je retrouve les copains au village avec une rescapée... mais une rescapée qui a osé finir, bonne dernière, là où tant d'autres auraient jeté l'éponge depuis longtemps.

Sans mes amis, sans leur soutien affectif, moral, logistique et mécanique, jamais ma chiotte et moi n'aurions pu finir. Leur sang froid m'a redonné le mien à de nombreuses reprises. Elle comme moi étions à bout, à cran, complètement aux limites, repoussée à cette occasion.

Je retiens plusieurs choses:

Le routier c'est chaud! Très chaud. Passer 260kg avec des demi-guidons dans plusieurs hectomètres de chemin forestier en terre, tu serres les miches.
La solidarité des pilotes et officiels est belle et sincère. On m'a filé de l'eau et des clopes durant l'attente. On m'a encouragé. On m'a laissé pester dans ma colère sans me remettre à ma juste place (qui était celle de celui qui doit fermer ma gueule), on m'a prêté des outils, du scotch...

Merci du fond du coeur à:

Ben, Tonton Rey, Vesteinn, Milie, Julien , Donatien, Laurent Mo, Chris du Garage St Alexande (Peugeot Ste Foy Lès Lyon) pour leur aide tout au long du projet. Qui m'ont plus qu'accompagné tout au long de ces 8 mois de projet.
Aux organisateurs qui nous ont fait vivre une drôle d'expérience.
A Stéphanie pour sa générosité et les divers prêts de matos.
A Florian et Nico pour leurs précieux conseils, partages d'expérience et leur gentillesse. Gros respect à ces deux loulous pour leur coup de guidon.
A mes enfants qui ont cru en moi et auxquels je dédie le trophée que toute mon équipe a remporté.

En effet, lors de la remise des prix, j'étais bien planqué au fond, feignant le sourire et la bonne humeur. En réalité, j'étais dépité, frustré, énervé, mal réveillé en somme! Conscient d'avoir réalisé deux trois passages de spéciales pas dégueu' (au nord seulement), je me raccrochais aux enseignements de l'aventure, pour trouver de quoi positiver le truc. Faisant un peu un bilan en silence, tout en applaudissant respectueusement et sincèrement les primés, le responsable du CT, un mec super, vient me taquiner et me fais un clin d'oeil. J'entends qu'on prononce mon nom au micro. "Putain la honte!" me dis-je. En fait, la team tout entière est récompensée par le trophée de la combativité. Je retrouve brièvement un vrai sourire, non feint cette fois, mais j'ai la gorge nouée. Je ne peux pas parler, alors je souris niaisement.

De retour à Lyon, je m'apprête à retrouver une vie presque normale, après 8 mois d'une intense aventure, tant humaine que mécanique et sportive.

Merci à ceux qui m'ont soutenu, pour leurs encouragements et... je reviendrai avec un grand guidon et un moteur neuf qui ne pissera plus! Je sais déjà vers quoi orienter mon matériel et mon entraînement.

Le goût du travail inachevé et mon tempérament sportif s'associe pour réclamer la revanche. Je vais laisser décanter, digérer, retrouver la "vraie" vie et, tôt ou tard, je reviendrai pour la gagne.

Tout ce qui ne te tue pas te rends plus fort dit l'adage populaire. A moi de transformer l'échec en victoires futures.

Je prouverai qu'une enclume bien menée peut donner du grain à moudre à des machines bien plus adaptée à l'exercice très spécifique qu'est le rallye routier.

Erixka est un phénix, n'est-ce pas Donatien?

Bilan mécanique sur 600km:

+/- 60l de Sans plomb
1l d'huile
deux pédales de freins
des carénages passés à la rappe
un cale pied tordu
un demi guidon tordu
une fourche voilée
une roue avant voilée
des freins sales
une combarde rappée
un feu perdu
un feu rafistolé à la canette de coca
un embrayoire qui patine en charge dans les tours
une carburation HS
une segmentation dans les choux.

Bilan sportif:

Dernier classé et seul hors délais au scratch final, mais on a tenu jusqu'au bout!
Trophée de la combativité.

Merci encore à mes amis, et aux bénévoles sans qui, rien de tout cela n'aurait pu exister.

A bientôt pour la revanche!
Revenir en haut Aller en bas
Lino
Experimenté
Experimenté
Lino

Messages : 662
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 67
Localisation : Sud Isère

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeJeu 1 Sep - 11:49

ttroncs a écrit:
"Un sport de gitans qui roulent comme des enculés".
Hi hi hi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Erreur sur la 1ére féminine aux Volcans 2015 : c'était Marlou DALLEMAGNE.
Revenir en haut Aller en bas
jailbreaker
Membre trés actif
Membre trés actif
jailbreaker

Messages : 68
Date d'inscription : 06/11/2012

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeJeu 1 Sep - 12:05

Bonjour à tous
Et un grand merci à l’orga
Super parcourt rallye au top
Je me suis super éclaté la nuit,
J’aurai presque refais une boucle
Mes biens fatigués quand même !
Dommage pour max,
Heureux de repartir avec une coupe et
Grace à mon camarade KouKou avec qui on a bien rigolé.
J’espère à l’année prochaine !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Flo44
Experimenté
Experimenté
Flo44

Messages : 915
Date d'inscription : 21/01/2014
Localisation : 42

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeJeu 1 Sep - 19:27

koukouteam202 a écrit:
Flo44 a écrit:
ohhh et tes coupes on les a prise aussi???

oui j'en ai, sur tel portable, mais ça va pas tarder à etre en ligne je pense...

ttroncs, c'est quoi ça???????? on regarde à gauche en ES??

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous avons recuperé nos deux coupes avec Pat , on a roulé cool , ensemble pour une fois  ( travers de cochon et wheeling de partout quand meme ) .

En fait , on était venu pour rouler tous les  deux en liaison et se faire plaisir, donc les coupettes , on ne les attendais pas du tout .

On a ramené un bon paquet de concurrents sur la dernière boucle de nuit , je tirais la langue aussi , un bon rally .

Paraitrait que l'on finit 11 et 22 au scratch .

On a bien rigolé , sauf quand le débutant en deux temps s'est mis sur le toit , heureusement tous les amis ont géré son fiston . Meme qu'il aurait fatigué un  certain pilote du TT, au bout de 53 tours de camping , en vélo .

Une famille , le rally .
lol! lol!

bien joué

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et j'ai pas vu ton camion en panne cette fois afro flower
Revenir en haut Aller en bas
scorp24
Experimenté
Experimenté
scorp24

Messages : 554
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 65
Localisation : Dordogne

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeVen 2 Sep - 8:07

Résultats en ligne sur le site AMS.
Revenir en haut Aller en bas
koukouteam202
Membre trés actif
Membre trés actif
koukouteam202

Messages : 110
Date d'inscription : 19/01/2012

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeVen 2 Sep - 19:53

cool enfin des résultats et des photos
merci encore a toute l'orga
Revenir en haut Aller en bas
Flo44
Experimenté
Experimenté
Flo44

Messages : 915
Date d'inscription : 21/01/2014
Localisation : 42

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeSam 3 Sep - 23:10

Hello, un petit dernier pavé pour cette saison!

J’aborde ce rallye d’une manière particulière, car c’est le dernier de la saison (hors championnat) mais pour moi le premier avec la duke R 690, donc un échauffement et confirmation de modifs pour la saison 2017 ! Avec le peu de roulage que j’ai fait avec les nouvelles suspensions et pneus on va y aller cool et essayer de comprendre la machine. Je reçois mes pneus « tous temps » (comprendre quand il fera pas soleil) Montage sur le 2eme jeu de jante chargement et gaz c’est parti pour l’auvergne !!
Je vais faire les recos des 2 es en voiture, je n’ai surement pas encore la bonne méthode, je fais mes repères, mémorise ce qui est traître, mais ça reste des passages en auto, pas à la vitesse course et ça se complique toujours en conditions rallye. (C’est le programme de cet hiver, la futurisation !)
J’ai encore du temps avant la course de demain, alors je chausse les pneus goldspeed tous temps pour aller les roder. Le feeling est vraiment différent qu’avec les Avon ! Mais ça va bien quand même ! Et ça fait du bien de pouvoir rouler sans regarder le compteur horaire de la moto (vive le 4 temps ??? )
Premier départ à 11h, je pars dans les premiers, 11h13. Personne ne part pour la première spéciale, il y a un problème de synchronisation des horloges. Celle du contrôle horaire est bien calée avec l’arrivée de spéciale, mais pas celle du départ. On ne peut pas les débrancher, autrement ça va encore se désynchroniser… Oui mais c’est 2 groupes électrogènes qui alimentent. Je prends l’initiative de déplacer le groupe pour qu’on parte (l’histoire de ne pas rester 1 plombe à attendre la syncro et de cramer au soleil… ) Je regarde les premiers partir, dans ce début de spéciale il y a rien à gagner, tout à perdre même… Il faut aller direct à la corde. 13 min plus tard c’est à mon tour. Vu que ça grimpe, mon premier objectif est de passer la 2nd rapidement, ça sera une erreur, je fais toute ma monté en ne tirant pas les rapports, je n’ai pas encore assimilé comment fonctionnait la 690 ! Arrivée au point stop, je ne suis vraiment pas content, mais mon chrono est parait-il, à 5sec de Monsieur Flo Derrien… Oui mais je ne sais pas si il s’est pas mangé un fossé ou autre… 1.15.7min. 32eme temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je rentre à Gelles, et je retrouve mon pote Nico qui me dit qu’il faut envoyer dans le moteur, ce n’est pas un tracteur. ES 2, elle est plus rapide, j’écoute Nico, je mets du gaz, j’y vais propre, j’enroule, pas hyper content de la première partie sous les bois car je garde beaucoup de réserve dans les pif paf. A la sortie du bois je « soude », je m’applique sur mes trajs, bien dans les cordes avec du gros gaz, il reste 3 virages, j’arrive fort dans ce droit, et propre, mais là le grand gauche me saute à la tronche, je sors le pied (vieux réflexe) et je ne couche pas assez la moto, je perds un peu de vitesse, ressort un peu large coup d’embrayage et gaz jusqu’à la tente. (C’était vraiment flou cette histoire d’arrivée avancée, d’autres se sont fait avoir, moi je me suis dit, je vois pas la tente, c’est pas fini… ) 2.17.0 ; c’est pas dégueu 15ème temps !

L'arrivée en vidéo (qualité pas folle...)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Retour a gelles, pour 15min d’assistance (un peu d’essence, 5l au cent à peine ça me change) et je repars sur l’es 3 trimoulet. Les derniers concurrents ne sont pas partis. Il y a un crash, c’est max mettra, dit maximus qui a voulu acheter du terrain en auvergne avec la 250 TDR de mon pote Stephane. Arf ça à l’air sérieux, ils mettent du temps à sortir max (précautions surement) nous on se détend on blague, 1h de retard, 1h30… Mais là on crame vraiment, 14h en plein soleil… J’en chope mal au bide, à être plié en 2, c’est insupportable, mais il va falloir y aller ! Gaz, fond de première (et ça lève pas) on met la 2, puis la 3, la compression avant le virage met jette l’arrière… sorti, on vise le trottoir, et gaz, rupteur gaz !! En haut, c’est 1.12,6 3sec de gagné sur une ES aussi courte c’est pas si mal surtout avec un mal de bide atroce !
ES4, lagarde, je tente d’être plus agressif, mauvais plan, je tape dans les freins comme un cochon, je suis arrêté dans toutes les courbe, +3 sec au chrono (C’est un rallye prise en main)
La journée se termine par une 19eme place au classement jour, pas mal !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La pause entre le jour et la nuit risque d’être grande, il est 18h40 on repartira que vers 21h30. Petite douche, on papote autour d’un bon repas préparé par l’assistance de choc du team grelo, préparation du road book, montage du xenon, les lunettes nettoyé par la ‘’petite ‘’ Solène (14ans, assistante de pointure avec son papa Arnold et sa compagne Véro ) Pour l’anecdote, j’ai fait les nuits de ma saison avec des lunettes légèrement teintées et cette fois ci c’est transparent… C’est bon tu vois ? C’est méga translucide, y’a 1sec au kilomètre de gagné là !

Première spéciale de nuit, la plus courte, au bout de 500m, drapeau jaune, tout le long de l’ES… je me demandais quand j’allais rouler sur une duke 390, je ne l’ai pas vu… Dédé avait voulu acheter le terrain juste à coté de chez max mettra. Mais lui il a signé plus vite, pas de bobos… Avec tout ça, j’en ai rendu, 1.19. et 26 eme temps
Retour à gelles pour le nettoyage des phares et lunettes, refixation de la face avant de la moto qui tombe… les vibrations… et c’est reparti. Les liaisons la nuit, c’est fa bu leux !!! Et ce xenon c’est un truc de fou ! Ca va vraiment loin (ok c’est pas aéro) mais ça me permet de garder gaz en grand en voyant au loin (c’était un gros probleme sur la WRZ avec les mouvements de suspensions, soit j’avais rien à l’accélération, soit je voyais plus rien aux freinages) La spéciale se passe correctement, j’en garde encore trop sous le coude, la sécu c’est bien, mais il va falloir repousser les limite dans la tête car la machine m’a jamais fait une alerte !

ES 7, cette fois ci pas de drapeau jaune, je me fait vraiment plaisir, 1.16, 4 sec de mon temps de jour, 16ème temps, ça pourra être mieux quand j’aurai bien compris le fonctionnement de cette bête… Retour sur Gelles avec Rob, (champion de France 85 il me semble) un vrai régal. Ces routes sont vraiment un plaisir avec les phares… Faut le faire pour savourer, c’est un sacrilège de ne pas rouler la nuit, ma frustration du rallye du dourdou n’était pas digéré !
On arrive à Gelles en avance évidemment, je discute phares justement avec des amis lyonnais, et s’immisce dans la conversation un contrôleur technique, qui me dit que mon branchement n’est pas réglementaire ! Comment ça ? Bien sûr que si ! Après de longues et longues démonstrations, j’arrive à le persuader qu’il s’est trompé… Mais vite fait hein ! Ah pis mon pneu arrière est au bout… Bah oui, 520km sous le cagnard ça use. Mais il était mort parait-il, déjà lors du contrôle technique vendredi. Je tiens tête 30sec, car il avait 200km ce pneu, et je dois pointer à l’heure…

Je redémarre la moto en partant de l’assistance, pour la dernière boucle de 70km, la moto pète dans tous les sens, fait des flammes… vive le 4 temps ???. Je file mon carton, hop, un controleur technique qui me dit, tu ne pars pas !!! (la ligne d’échappement était rouge) saloperie de truc à soupapes… Je rentre en poussant aux stands, il a raison, je vais tout bousiller… Je remets un coup de clé, et ça marche nikel. Cela devait être soit l’initialisation de l’injection, soit un vapor lock. Bref ça repars, je dois avoir 1min de retard, ce n’est pas bien grave, mon but c’est faire le plus de roulage et de spéciales ! Je me pointe devant la table, avec les contrôleurs pour leur dire que c’est bon! « Non non, tu ne pars pas, ton pneu arrière est mort » ! Ni une ni 2, je cris au scandale, depuis quand on fait des contrôles de pneus à chaque départs ? Le pneu est aux témoins, je suis d’accord, mais il n’y a pas un gramme d’eau sur les routes ! Je trouve ça trop injuste, il reste trop peu de kilomètres, j’ai trop l’impression que c’est ma tête qui ne revient pas sur ce coup. Je réfléchi 1sec, en regardant ce monsieur qui met ses bras en forme de croix, la dame à la table qui le regarde en me regardant, son regard me lance : «je peux pas te rendre ton carton jeune homme ». Je fais quoi moi ? Je file en spéciale sans cartons, je dirai que je l’ai perdu ? C’est pas clean… Enervé, je mets les gaz pour aller me garer dans, euh devant, le pc course, et je vais « discuter » avec le directeur de course. Il ne peut rien pour moi, si le contrôleur n’autorise pas, il n’y peut rien… Je comprends, je demande juste à voir les pneus des autres pilotes à la fin du rallye, juste pour voir, si c’est un délit de sale gueule mal rasée…

Je suis furieux, mais furieux ! Je traverse le camping trop vite, ce qui me donne une idée.. Fabuleuse ! Le Goldspeed arrière ! Bien-sûr, il faut juste changer la roue ! Mes assistants de chocs, se transforment en mécano de folie et me changent la roue en moins de 3min Un truc de fou, j’ai sorti les outils, et j’ai repris ma moto. Mon pote fred jalade me dit, maintenant tu calmes le jeu, tu calmes le jeu mon flo ! Ouais ouais, tu parles, pour redescendre il me faut je sais pas quoi mais ça va être dur ! Je suis rarement monté aussi haut en zone rouge ! Je me pointe à la table, les contrôleurs ne viennent pas.. ahaah. Je viens avec la moto, ils prennent 30sec de confort pour que je me déplace bien dans la lumière, bah oui il est neuf, il a 30km, aller 33 ! Je récupère mon carton, pointé à 3h08, j’avais 38min pour faire cette liaison, il est 3h22… Je pars comme en spéciale (elle est là la connerie, avec mon pneu usé j’aurai enroulé) Xenon, led, tout à fond, Fred il a dit, on calme, je calme.. un peu ! La liaison gravillonnée fut une formalité, je double X concurrents dans ma remontée, j’essaye de calculer mon heure idéale dans cette spéciale de 38km, j’y arrive pas ! Je me jette sur le CH d’arrivée, il est 50, j’ai pris « que » 4min de pénalité, qui se transformeront en 4x15sec, autant dire que le classement rallye est fini, mais c’est pas grave, ça fera des histoires à raconter… Je prends mon ticket pour l’es 8 dans la foulée, j’ai pu trop le gout, pas 1sec pour souffler, je ferai quand même une montée en 2.24, ma meilleur de nuit. Retour à Gelles, c’est fini ! Je vais m’excuser auprès du pc course… C’était quand même bon ce rallye, 570km, 8 spéciales !!!
On va trainer avec Nico, le soir pour avoir l’affichage des résultats, il a scratché 3 des 4 spéciales affichées, mais ce bon pilote est modeste, et n’est pas sûr de gagner…
Bilan très positif, au réveil, déjà nico gagne 7 des 8 es, bravo mec t’es un champion champion, je suis trop content de t’avoir guidé l’hiver dernier ! Et mes pénalités ont été supprimées, j’apprécie le geste du jury, j’ai changé mon pneu ils (elles) ont voulu récompenser ce geste de sécurité. Je fini 18ème scratch de ce rallye.


A retenir :
La moto va très très bien ! Des suspensions qui ne m’ont jamais mis en défaut, peut importe le rythme ! Un super taf de DLpréparation, car on a été à l’aveugle sur les ressorts ! Ca m’a un peu secoué sur les liaisons niveau confort, mais je vais travailler sur la selle, qui est HORRIBLE !
Les pneus Avon sont extraordinaire, c’est la première fois que je roule avec du vrai pneu, j’ai pas de références mais c’est vraiment terrible. Juste le super tendre arrière qui ne fera pas 2 courses sous le cagnard… Les Goldspeed ont l’air vraiment bien sur le sec, à tester sur le mouillé !
Je commence à comprendre comment il faut emmener le mono au point de vu moteur , le shifter va être le bienvenu (arrivée prévu en septembre).
Il va falloir emmagasiner du roulage cet hiver pour se faire à la machine, et mettre le mental à hauteur de cette machine de folie que j’ai préparé sans « demi » mesures, il faut juste s’accorder maintenant !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
manugonzo63
Membre trés actif
Membre trés actif
manugonzo63

Messages : 67
Date d'inscription : 23/10/2015
Localisation : Clermont-Ferrand

Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitimeDim 4 Sep - 11:22

Salut salut à tous ! Recherche 1 photo du podium - de 650cc du rallye des Volcans 2016 ! On a été oublié ???
Revenir en haut Aller en bas
http://rr-manug.jimdo.com
Contenu sponsorisé




Les Volcans 2016 - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Les Volcans 2016   Les Volcans 2016 - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Volcans 2016
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» EURO 2016
» 100 cv en 2016
» Le National en live 2016-2017
» Vendée Globe 2016
» Maillot saison 2015-2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rally Spirit  :: Les Rallyes Français :: Rallyes Français Hors Championnat-
Sauter vers: